Voir le catalogue
Recherche
 
Lettre d'infos
Votre e-mail


Vous êtes :





   

Version numérique

Journal de Maïdan
Journal de Maïdan

traduit du russe par Paul Lequesne

isbn ePub : 9782867467349
Prix : 12,99
COMMANDER




 


«J’habite à cinq cents mètres du Maïdan. Depuis mon balcon, on aperçoit les bulbes du clocher de la cathédrale Sainte-Sophie. Quand des amis viennent chez moi, je leur montre ces bulbes dorés – presque un emblème de l’antique cité de Kiev. Mais ces derniers mois, mes amis d’autres villes et d’autres pays ne viennent plus ici. Et du haut de mon balcon, je regarde souvent la fumée qui s’élève au-dessus du centre de la ville. Cette fumée noire, épaisse, celle des barricades en feu, est devenue le nouvel emblème non seulement de Kiev, mais de l’Ukraine tout entière.»
A. K.

Andreï Kourkov, l’auteur du célèbre Pingouin, a mis entre parenthèses son prochain roman depuis le 21 novembre 2013. Chaque jour ou presque, il s’est rendu sur le Maïdan de Kiev occupé par les manifestants. Son journal, établi à partir de notes prises sur le vif, raconte un quotidien en temps de révolution et livre un regard à la fois politique et intime, décalé et émouvant, sur les événements qui secouent son pays.


À propos

«La révolution, ses fantassins, ses rebondissements, ses rêves et ses illusions sont au cœur du Journal. Un récit au ras de la vie.» Le Monde (lire la suite)
«Un livre écrit dans l’urgence et qui se lit de façon tout aussi haletante.» Libération (lire la suite)
«Kourkov nous offre un témoignage ultra-informé et divers, sur une crise difficile à décrypter.» Marianne (lire la suite)
«Témoin et acteur privilégié, il décrypte la folle situation de son pays.» Le Nouvel Observateur (lire la suite)
«Il troque ici son humour acéré par un discours décalé – par sa forme, ses angles de vue, son anxiété, ses états d’âme- mais toujours habité, aussi fervent que responsable.» Le matricule des anges (lire la suite)
«Un texte important et sans tapage.» La Montagne (lire la suite)
«Les romans de Kourkov sont de deux qui font sourire, mais son journal est d’une autre tonalité. Il est marqué par l’angoisse, la tristesse face aux événements en cours.» La Croix (lire la suite)
«D’une brûlante actualité.» Tageblatt (lire la suite)
«Décalé et émouvant.» RFI
«Un récit brut qui révèle de l'intérieur les violences et les peurs qui embrasent toute une nation. Une lecture qui rend le conflit ukrainien plus proche de nous.» Métro
«Kourkov livre ici un témoignage exceptionnel sur ces événements brûlants.» Page des libraires, Librairie L’arbre du voyageur Paris (lire la suite)